AGRICULTURE

Aujourd’hui, l’Afrique détient jusqu’à 65% des terres arables non cultivées du monde, mais ses parts sur le marché mondial des produits agricoles sont limitées à 2% et d’ici 2025, les importations pourraient atteindre 110 millions de dollars.

Parallèlement, la Banque mondiale affirme que «l’économie agricole emploie 65% de la main-d’œuvre africaine et représente 35% du PIB». Néanmoins, la majorité de la population vivant dans les zones rurales et travaillant dans le secteur agricole est confrontée à une pauvreté croissante.

Ces chiffres montrent le manque d’orientation accordée jusqu’à présent à la transformation agricole du continent mais démontrent également la sous-exploitation des diverses potentialités.

En outre, la position des femmes dans l’économie agricole est d’autant plus importante qu’elles représentent souvent plus de la moitié de la main-d’œuvre agricole mais n’ont pas un accès équitable aux ressources productives.

Par exemple, en Afrique subsaharienne, 62% des femmes de ce secteur ont une productivité nettement inférieure à celle des hommes, avec des différences allant de 4% à 25% selon les pays et les cultures.

En 2017, WIA a réuni quarante de ses membres et partenaires pour un brainstorming organisé par Deloitte. La session de collecte d’idées portait sur les meilleures pratiques et solutions pour promouvoir le rôle des femmes dans le secteur agricole.
Trois experts ont pris part aux débats:
Sarah MULWA,  directrice des ressources humaines chez Kickstart Kenya
Jihane A JIJTI, Responsable Projets et Développement, OCP SA, Maroc
Riad BALAGHI, responsable de l’agronomie, Institut national de la recherche agronomique

 PROBLÈME À RÉSOUDRE

Manque d’inclusion des femmes dans l’économie agricole

  • Accès aux connaissances agricoles pour un développement durable
  • Financement
  • Accès aux marchés à des prix équitables.

NOTRE APPROCHE

Rassembler les groupes de femmes pour leur donner accès à l’information, au financement et aux marchés de l’agriculture par le biais de solutions à la fois numériques et pratiques.

  • Renforcer les réseaux existants
  • Mise en œuvre d’objectifs concrets

CALENDRIER

  • Avril-juin 2019 : Etape préliminaire : invitation des représentantes des coopératives + marraines et partenaires
  • 25/26 juin : séminaire de 2 jours pour définir les moyens de réunir les réseaux de femmes et de mettre en œuvre le programme
  • Sept 2019 : lancement du programme sur la plate-forme Web WIA : ateliers en ligne et échanges de bonnes pratiques.

L’EQUIPE WIA

Lucy MUCHOKI
Ambassadrice WIA, Kenya
CEO Pan African Agribusiness
et Agroindustry Consortium

Khaled IGUE
Membre du Conseil WIA
Fondateur du club 2030 Afrique

Kenza BOUNJOU
Ambassadrice WIA
Avocate