Les projets portés par la Fondation

L’étude

L’objectif de cette étude est de dresser une radioscopie de l’entrepreneuriat au féminin dans l’ensemble des pays d’Afrique et d’en tirer des enseignements et des recommandations tant pour l’économie africaine que pour l’économie mondiale.

Cette étude visera ainsi à :

  1. Collecter des données permettant de dresser un panorama aussi précis que possible de l’entrepreneuriat féminin dans les 54 pays africains. L’idée est de recueillir des chiffres pouvant être suivis sur la durée et être mis à jour dans les éditions ultérieures.
  2. Dresser le / les portraits robots de ces femmes entrepreneurs à travers une large enquête envoyée à l’ensemble de nos contacts africains.
  3. Réaliser des interviews de quelques femmes entrepreneures mais aussi d’institutions africaines pour comprendre leur vue sur l’entrepreneuriat au féminin en Afrique
  4. Calculer la valeur économique de cet entrepreneuriat

L’étude sera organisée autour des trois grandes parties suivantes :

  1. Réaliser l’auto-émancipation
  2. Conduire des changements
  3. Favoriser l’autonomisation des femmes

Les grands résultats de cette étude seront présentés lors de notre Sommet Annuel de Marrakech et permettront de positionner le débat sur les besoins et les leviers à actionner pour accompagner les femmes entrepreneurs du continent.

ANNE BIOULAC,

Co Managing Partner Roland Berger Paris & Présidente du Comité Scientifique de WIA Philanthropy

Le brainstorm – plaidoyer

Jeudi 12 avril 2018, s’est tenu le 1er sommet Régional Afrique de l’ouest à dakar, organisé par Women In Africa (WIA) Initiative sur le thème de l’entrepreneuriat. Ce Sommet a réuni 180 personnes de 15 nationalités différentes.

Les 180 personnes présentes ont échangé et partagé leurs idées et solutions concrètes pour faire levier en faveur de l’entrepreneuriat féminin en Afrique, encadrées par Ivan Gavriloff, PDG de Kaos Consulting et Sophie Troff, consultante.

20 sous-thématiques ont été abordées lors de ce brainstorm géant ; comme par exemple, comment créer des écosystèmes où peuvent fleurir des femmes entrepreneuses ?, Comment former chez les femmes les compétences techniques et transversales spécifiques leur permettant de réussir leur aventure en- trepreneuriale ?, Comment sensibiliser/former les jeunes Africaines aux mutations technologiques (intelligence artificielle, block chain, etc.) ?

Afin d’inclure l’ensemble de notre communauté dans une démarche participative, internationale et inscrite dans la durée, le brainstorm se poursuit d’avril à juin sur une plateforme numérique.

A partir des idées retenues et d’un ajout de chiffres et sources externes, un plaidoyer sera rédigé et restitué lors du Sommet Annuel de Marrakech. Un greenbook sera édité et relayé par nos supports de communication.

Ce travail est primordial pour la Fondation en ce qu’il va permettre de définir les attendus des entrepreneurs sur leurs véritables besoins pour se développer et ainsi prioriser les actions de la Fondation.

Si vous souhaitez participer au brainstorm numérique, cliquez ici.

La plateforme de formation et de mise en réseau

Le premier objectif de la plateforme digitale est de favoriser les échanges et les interactions entre les membres de notre communauté de femmes leaders africaines et internationales et entre les entrepreneures sélectionnées par la Fondation. Ainsi cela permettra aux entrepreneures de s’interconnecter et de faciliter leur mise en réseau tout au long de l’année.

Cette mise en réseau avec des femmes chevronnées est primordiale pour le bon développement et la croissance de leur startup.

Le second objectif de cette plateforme est de développer la formation et l’accompagnement des entrepreneures du WIA Entrepreneurs’ Club. Nous travaillons actuellement avec plusieurs organismes de formation afin de produire du contenu (pitch, compétences en communication, en business development etc…).

La Soirée WIA Revelations

Après une première édition en 2017 à Marrakech du WIA Summit, ce rendez-vous annuel à l’attention des jeunes talents et de tous les décideurs qui veulent faire émerger le continent est pérennisé.

L’an dernier, près de 400 participants, avec 18% d’hommes, représentant 39 pays dont 22 d’Afrique avaient répondu à l’appel. Cette année, WIA vise les 500 participants venant d’au moins 70 pays les 27 et 28 Septembre 2018, à Marrakech.

La WIA Revelations Night, soirée d’ouverture du Sommet Annuel, permettra un rayonnement international aux lauréates et une visibilité auprès d’investisseurs majeurs.

Les lauréates sectorielles ou coup de coeur monteront sur scène lors de la WIA Revelations Night et se verront remettre un Prix par les mécènes.