Eramet, la RSE et la promotion des femmes : Marie-Axelle GAUTIER & Loïse TAMALGO en parlent

Eramet, la RSE et la promotion des femmes : Marie-Axelle GAUTIER & Loïse TAMALGO en parlent

Eramet, la RSE et la promotion des femmes : Marie-Axelle GAUTIER & Loïse TAMALGO en parlent 2560 1440 communication@wia-initiative.com

Quelle est la place des femmes dans le groupe Eramet et dans sa stratégie RSE ?

Marie-Axelle Gautier : Eramet a placé les femmes et les hommes au cœur de sa transformation et de son projet stratégique. Nous pensons qu’une entreprise fonctionne plus efficacement avec un maximum de diversité et de mixité. L’effectif féminin du Groupe, tous pays confondus, représente 17,6%. Eramet a décidé d’accélérer la promotion des femmes dans les postes à responsabilité et s’est fixé un objectif de 30% de femmes managers à l’horizon 2023. Cette transformation nécessite un travail de fond pour faire émerger des talents féminins dans leurs carrières. Fin 2021, nous atteignions déjà 25,7% de femmes managers dans nos effectifs.

 

Pouvez-vous nous dire un mot sur la stratégie RSE du groupe Eramet, en Afrique en particulier ?

Loïse Tamalgo : Chez Eramet, nous faisons de la RSE un élément de différenciation déterminant qui nous permet de construire des relations fortes dans les pays dans lesquels nous sommes présents. En 2018, le Groupe a décidé une feuille de route RSE 2018-2023 axée sur 13 objectifs. Cette ambition en matière de responsabilité sociétale et environnementale est désormais traduite dans sa Raison d’être : Devenir une référence de la transformation responsable des ressources minérales de la Terre, pour le bien-vivre ensemble. Cette raison d’être guide tous nos projets, y compris en Afrique où l’ancrage du Groupe lui permet de développer un modèle sociétal robuste notamment axé sur le soutien à l’employabilité des jeunes, l’éducation, la santé, l’amélioration des infrastructures, l’entrepreneuriat et le développement économique local, etc.

 

Pouvez-vous faire un état des lieux des actions du groupe Eramet en faveur des femmes sur le continent à ce jour ? Y-a-t-il déjà eu des cas de succès que vous pouvez nous raconter ?

M.-A. G. : Nous avons une approche inclusive et nous avons fait de l’émergence des femmes un enjeu majeur partout où nous sommes implantés. En 2021, sur l’ensemble du Groupe, sur plus de 400 échanges avec les communautés locales, 6 300 personnes dont 1 400 femmes ont participé. Cela montre le dynamisme des échanges et l’intérêt des femmes à y participer. Au Sénégal, notre filiale GCO soutient la création de Groupes d’Intérêt Economique (GIE) permettant de développer des activités économiques au niveau local. Sur les 20 GIE créés, 6 sont féminins et comprennent 437 femmes. Au Gabon, nous avons soutenu la création de la société « 3L des pavés » qui compte 39 salariés et qui est dirigée par une femme. Ces réalisations sont autant de succès au service de la promotion et de l’inclusion des femmes au développement économique de l’Afrique.

 

Pourquoi faut-il faire la promotion des femmes sur un continent comme l’Afrique ?

T. : La population de l’Afrique subsaharienne pourrait tripler à l’horizon 2100. La libération de l’intelligence collective et inclusive de tous ses citoyens, en particulier des femmes qui constituent un énorme potentiel de talents et de croissance, peut faire de l’Afrique un nouveau modèle contemporain de leadership politique, économique et entrepreneurial. Il y a plus de femmes entrepreneuses en Afrique que dans n’importe quelle autre région du monde. La création de valeur de ces entrepreneuses est gigantesque.

 

Pouvez-vous nous dire quelle est la marge de progression du Groupe et les perspectives en matière d’actions vis-à-vis des femmes dans le cadre de votre stratégie RSE ?

M.-A. G. : Tout d’abord, des actions sont mises en œuvre au niveau du Groupe mais aussi localement pour promouvoir tous nos métiers auprès des femmes. Convaincus du rôle des femmes entrepreneuses dans l’économie locale, nous avons choisi de travailler avec Women In Africa Initiative qui est l’une des principales plateformes internationales consacrées au développement économique et au soutien des femmes africaines entrepreneures. Nous sommes en train de construire avec eux un programme d’appui au développement de ces femmes entrepreneures. Avec Women in Africa Initiative et l’Etat Gabonais, nous allons ainsi bientôt annoncer le lancement de ce nouveau programme.

Laisser une réponse

Back to top
Privacy Preferences

When you visit our website, it may store information through your browser from specific services, usually in the form of cookies. Here you can change your Privacy preferences. It is worth noting that blocking some types of cookies may impact your experience on our website and the services we are able to offer.

Click to enable/disable Google Analytics tracking code.
Click to enable/disable Google Fonts.
Click to enable/disable Google Maps.
Click to enable/disable video embeds.
Our website uses cookies, mainly from 3rd party services. Define your Privacy Preferences and/or agree to our use of cookies.